Guigal, la référence qualité en vallée du Rhône

Réputée dans le monde entier pour la qualité tout à fait exceptionnelle de ses vins, la maison Guigal, fondée en 1946 à Ampuis, a créé sa propre légende en trois générations seulement.

L’image de la maison Guigal est intimement liée à celle d’Ampuis, berceau de la Côte-Rôtie, où l’on produit un des crus les plus prestigieux de la vallée du Rhône. C’est ici qu’a débuté en 1946 la saga de la famille Guigal qui, en trois générations seulement, a su créer sa propre légende.

Avec Etienne tout d’abord, le grand-père, qui démarre en 1924 comme vigneron à l’âge de 14 ans et qui entre rapidement au service d’une autre famille très connue, les Vidal Fleury, doyenne des maisons de négoce de la vallée du Rhône. Au lendemain de la guerre, et contre toute attente, Etienne renonce à une carrière prometteuse chez Vidal Fleury [rachetée par Guigal en 1985-NDLR] pour se lancer seul dans le monde du négoce.

Le deuxième personnage de cette saga, c’est Marcel, le fils, qui est amené en 1967 et alors qu’il est tout jeune à seconder son père frappé d’une brusque cécité. Ce grand négociant-éleveur renoue avec l’élevage du vin en pièce bourguignonne et sera surnommé le pape des Côtes du Rhône. Une réputation qu’il partage aujourd’hui avec Philippe, son fils, qui après des études d’œnologue à Dijon et un MBA au sein de l’OIV, a intégré la maison il y a un peu plus de 20 ans.

Leur philosophie ? Toujours la même depuis 1946 : ne jamais considérer le volume comme une finalité. « Sur chaque appellation sur laquelle nous travaillons, souligne Philippe, il faut que le nom Guigal soit une référence qualitative ». Mission accomplie : les vins de la maison Guigal sont aujourd’hui universellement connus et figurent à la carte des plus belles tables de la planète.

Et pour atteindre cette référence qualitative qui frise l’excellence, Etienne Guigal et ses descendants ont acquis année après année de belles parcelles de ces crus mythiques qui figurent parmi les trésors de la maison : Côte-Rôtie La Turque, la Mouline, la Landonne et, en blanc, la Doriane à Condrieu. Aujourd’hui, le domaine familial de la maison Guigal couvre quelque 75 ha. Le reste de la production provient de raisins achetés à de nombreux vignerons de la région pour produire une gamme de vins couvrant l’ensemble des appellations renommées de la vallée du Rhône : Côte-Rôtie, Condrieu, Hermitage, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph au nord ; Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Tavel au sud plus le Côtes du Rhône, soit une production de 7,2 millions de bouteilles en 2015. Dont la moitié part à l’export, l’autre moitié étant écoulée sur le marché français, une priorité pour les Guigal.

Pour parvenir à ce haut niveau, la maison d’Ampuis a sa propre méthode : une culture raisonnée, des rendements limités, des vendanges les plus tardives possibles et un élevage long, très long même, véritable marque de fabrique de la maison. Dans un monde du vin où tout s’accélère, la maison Guigal prend son temps. « Même si nous avons mis en place au sein de notre maison des structures tout à fait performantes et adaptées aux exigences du marché, nous nous refusons catégoriquement, mon père et moi, à faire du flux tendu. Nous faisons même l’inverse et nous privilégions les élevages longs. Nous prenons le temps de faire de la qualité ». Une qualité reconnue à l’échelle planétaire : le côtes-du-rhône de la maison Guigal, lui aussi élevé en barriques, est devenu une référence exportée aujourd’hui dans 127 pays !

En tant qu’œnologue de la maison, Philippe Guigal a le plaisir de goûter tous les vins. Avec son père, ils ont gardé la mainmise sur cette partie technique et dégustent ainsi entre 150 et 200 échantillons par jour ! A leurs côtés, les épouses, Bernadette et Eve, impliquées elles aussi dans la gestion de l’entreprise : « Le caractère familial chez nous, c’est une constante, une qualité, souligne encore Philippe. La maison Guigal sans la famille Guigal, ce serait très compliqué ».

Jean Calabrese / Publlié le 18/01/2017


 

REPERES

Maison E. Guigal, Château d’Ampuis.- Directeurs généraux : Marcel & Philippe Guigal

CA en 2015 : 53 millions d’euros.- Production : 7,2 millions de bouteilles

50% à l’export.- 27 salariés sans compter les autres filiales détenues par la holding familiale.

Actionnariat 100 % familial.- Tel : 04 74 56 10 92.- Fax : 04 74 56 18 76

www.guigal.com

  • José Gonzalvez à la tête du concours des vins de la Foire d'Avignon

  • Romain Roche, l'étoile montante du nouveau cru Cairanne